Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'internet'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions communautaires
    • Annonces importantes
    • Suggestions
    • Postulation
    • Présentation des membres
    • Discussions générales
    • Multimédias
    • Jeux vidéos
    • Actualités
    • Aide / Support
    • Études
    • Archives
  • Informatique
    • Projets des membres
    • Autres / Divers / Découvertes
    • Crypto-monnaie(s)
    • Réseaux
    • Gestion de serveur
    • Système d'exploitation : Smartphone
    • Système d'exploitation : Ordinateur
  • Programmation
    • Projets des membres
    • Développement web
    • Développement de logiciels
    • Développement d'applications pour smartphones
    • Outils du développeur
    • Aide / Support
  • Emulation
  • Partenariats

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Skype


Site web


AIM


MSN


ICQ


Yahoo


Jabber


Tox


Centres d'interêts


Localisation


Study level

Found 5 results

  1. Changer de DNS Un DNS c'est quoi ? Toute machine connectée à un réseau IP (comme internet) possède une adresse IP au format numérique pour faciliter le traitement par une machine. On distingue deux types d'adresses IP aujourd'hui : IPv4 au format xxx.xxx.xxx.xxx (ou xxx est un nombre décimal variant de 0 à 255) et IPv6 au format xxxx:xxxx:xxxx:xxxx:xxxx:xxxx:xxxx:xxxx (ou x un chiffre dans la base hexadécimale). Heureusement, afin d'éviter de retenir ces nombres, les noms de domaines ont été mis en place mais il faut un système permettant d'établir une correspondance entre le nom de domaine et l'adresse IP de la machine vers laquelle il pointe. Les DNS (Domain Name System, système de noms de domaine) sont conçus pour permettre d'établie une correspondance entre un nom de domaine et une adresse IP. En temps normal, les DNS sont sélectionnés automatiquement et dépendent la plus part du temps de votre fournisseur d'accès internet (FAI) mais il est possible que vous ayez besoin d'en changer manuellement pour diverses raisons (blocage d'un nom de domaine, ...). Changer de DNS sous Windows : Les DNS sont à modifier dans les propriétés TCP/IP de la carte réseau qui établit la connexion. Selon votre système Windows vous y accéderez de différentes façons : Windows XP : Menu démarrer / Panneau de configuration / Connexions réseau et internet / Connexions réseau Windows Vista : Menu Windows / Panneau de configuration / Réseau et Internet / Centre Réseau et partage / Gérer les connexions réseau Windows 7 : Menu Windows / Panneau de configuration / Réseau et Internet / Centre Réseau et partage / Modifier les paramètres de la carte Windows 8 : Atteindre le "centre réseau et partage" en utilisant la recherche / Modifier les paramètres de la carte Faites un clic-droit sur votre connexion puis cliquez sur "propriétés". Dans l'exemple ci-dessous il s'agit d'une connexion sans fil mais la manipulation reste la même pour une connexion filaire (connexion au réseau local) : Sélectionnez en cliquant la ligne "Protocole internet TCP/IP" puis cliquez que le bouton "Propriétés" On remarque que par défaut les DNS s'obtiennent automatiquement, cochez la case "Utiliser l'adresse de serveur DNS suivante" pour pouvoir remplir les champs DNS manuellement. Renseignez ensuite les serveurs DNS de votre choix et validez. Changer de DNS sous Mac : Pour les utilisateurs de Mac, rendez-vous dans le menu Apple (Pomme) pour accéder aux préférences systèmes. Cliquez sur l'icône Réseau Si vous êtes connecté par câble (Ethernet) renseignez les serveurs DNS en séparant les adresses IP par une virgule (8.8.8.8, 8.8.4.4). Ou cliquez sur "Avancé", la manipulation peut changer selon votre version et configuration. Pour une connexion Airport cliquez sur "Avancé". Dans l'onglet DNS, ajoutez chaque Serveur DNS grâce au bouton + Changer de DNS sous Linux : Sous Linux il vous faut ajouter vos nouveaux DNS dans le fichier /etc/resolv.conf : nameserver primary_dns nameserver secondary_dns Source : Cnet
  2. ownCloud est une plateforme web permettant de stocker et partager des fichiers avec d'autres utilistaeurs de cette plateforme. Ce logiciel étant libre, vous pouvez l'installer sur votre propre serveur web à condition de disposer des bons outils et d'une configuration correcte. Prérequis : Un serveur HTTP (Apache, Nginx, ...), PHP 5.4 ou ultérieure avec les modules php5-gb, php5-mysql, Un SGBD (MySQL, MariaDB, Postgre, ...). Installation : Tout d'abord, il nous faut télécharger l'archive ownCloud puis décompresser le dossier qui se trouve à l'intérieur à la racine de notre serveur web (typiquement /var/www). OwnCloud n'est pas encore prêt à l'employe car il a besoin d'une base de données pour fonctionner. Nous allons donc en créer une à l'aide de phpmyadmin. Il faut aussi créer un utilisateur qui possédera exclusivement les droits dans cette base de données. Nous devons aussi créer un nouveau répertoire dédié au stockage des données de ownCloud. Nous allons donc créer un dossier /var/cloud/ et changer les droits pour que l'utilisateur www-data puisse y accéder avec les commandes suivantes : # On change le dossier de propriétaire et de groupe : sudo chown -R www-data:www-data /var/cloud/ # On donne au propriétaire uniquement les pleins pouvoir : sudo chmod -R 700 /var/cloud/ Enfin, nous allons aller sur notre page web (http://127.0.0.1/owncloud/) et ownCloud va afficher une page pour le configurer :
  3. C'est officiel ! Le protocole qui succédera le HTTP que tout le monde connait est terminé, toutes ses fonctionnalités sont désormais fonctionnelles. La voie pour la standardisation est encore longue mais le plus dur est fait. Niveau nouveautés, vous pourrez vous attendre à une légére augmentation de la vitesse de chargement des différentes pages web, une opstimisation des échanges TCP entre le client et le serveur : le multiplexage des requêtes, maintenant il sera possible d'envoyer les requêtes par "lots" pour que le serveur reçoit tout en même temps et peut en envoyer plusieurs également. Et bien entendu, attendez vous à une sécurité encore plus accue ! Ce nouveau protocole se base sur SPDY, un nouveau protocle créé par Google qui avait pour but d'accélérer le chargement des pages web. Les acteurs du HTTP/2 a retravaillé ce protocle pour ajouter des fonctionnalités et enlever quelques défauts. Par encore un standard mais en voie : son implémentation est en cours dans les différents navigateurs. Si vous voulez voir toutes les nouveautés, regardez cette page : https://tools.ietf.org/html/draft-ietf-httpbis-http2-17. Enfin...si vous avez le courage... Source : https://www.mnot.net/blog/2015/02/18/http2 http://www.nextinpact.com/news/93109-le-futur-standard-http2-est-desormais-finalise.htm
  4. 1. Naviguer sur internet via le shell Unix est-ce possible ? Tout est possible ! Il existe de nombreux paquets permettant de le faire. Links en est un parmi tant d'autres mais il est particulièrement bien pensé et assez intuitif (mais ceci n'est que mon avis). Il existe aussi Lynx ou encore w3m. 2. Comment l'utilise-t-on ? Tout d'abord, installer le paquet que vous souhaitez à l'aide de la commande : sudo apt-get install [paquet]. Dans mon exemple, je vais choisir d'installer Links : sudo apt-get install links Ensuite, lancer tout simple links avec cette commande : links Links va vous demandez d'entrer une URL (par exemple, https://google.fr/) puis vous pouvez naviguer sur ce moteur de recherche comme sur votre navigateur à la seule différence que vous n'avez aucune image et aucun curseur.
  5. Un site web est dans la plupart des cas très complexe en réalité. En effet, lorsque vous cherchez à accéder à une page d'un site, vous envoyez une requête à l'hébergeur avec les informations que vous voulez obtenir à la fin. L'hébergeur va traiter cette requête en fonction des critères puis il vous enverra un code HTML que le navigateur sera capable de traduire. Fonctionnent d'un site web : Lorsque vous naviguer sur une page internet, vous êtes amené, sans le savoir, à envoyer une requête voir plusieurs au serveur du site en question. Le serveur va traiter cette requête et gérera la page en fonction des critères de celle-ci avant de vous l'envoyer. Schéma d'une requête à un serveur dans le cas d'une site statique. © OpenClassrooms Selon le type de site que vous voulez réaliser plusieurs langages vont s'ouvrir à vous. Un site statique est principalement codé en HTML et CSS, donc le webmaster doit modifier le code source à chaque mise à jour du site. Au contraire, un site dynamique aura des fonctions beaucoup plus avancées grâce notamment au PHP et au SQL qui permettront, combiné ensemble, de créer des interface ajoutant dynamiquement via un formulaire du contenu sur le site. Schéma d'une requête à un serveur dans le cas d'une site dynamique. © OpenClassrooms Ainsi, les langages HTML et CSS sont conçus pour mettre en forme le site tandis que le PHP et le MySQL sont conçus pour dynamiser le site. Ces quatre langages ne sont pas les seuls bien sûr, il en existe bien d'autres comme le JavaScript permettant l’exécution de scripts par le navigateur chez l'internaute ou bien encore le ASP .NET et le Django. Schéma d'une requête à un serveur dans le cas d'une site contenant un script JavaScript. © OpenClassrooms Programmer son site web : Pour réaliser un site web complet, vous aurez besoin de nombreux outils et surtout de beaucoup de temps. Pour commencer, un serveur web : Apache vous permet de créer et d'héberger votre propre site. Combiné à Apache, PHP vous permettra d'utiliser le langage PHP dans tous vos scripts réaliser sur votre serveur web. Enfin, PHP ne sort jamais sans bases de données, je vous propose donc le célèbre système de gestion de base de données (SGBD) MySQL qui vous permettra de stocker des données de votre site dans les bases de données de MySQL. Pour coder votre site web, je vous laisse le choix entre plusieurs outils : le Bloc-notes (classique mais fonctionne très bien), Notepad++ (bien mieux que le bloc note) ... Ça fait beaucoup de logiciels à installer, heureusement, des logiciels regroupent ces trois logiciels (Apache, PHP, MySQL) et vous permettent de contrôler votre serveur web bien plus facilement. Notamment Xampp compatible avec Windows et Linux, Wamp compatible avec Windows ou encore Lamp. De nombreux guides existent vous permettant d'apprendre à créer un site web de A à Z : Cours OpenClassroom sur le HTML/CSS : Cours très instructif pour concevoir un site statique et élégant.Cours OpenClassroom sur le PHP/MYSQL : Cours très instructif pour concevoir un site dynamique. Cours OpenClassroom sur le PHP orienté objet : Cours très instructif pour utiliser les objets en PHP. Documentation officiel PHP : Très utile quand vous recherchez des fonctions ou pour connaitre l'utilité d'une d'entre elles.
×
×
  • Create New...