Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'serveur'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions communautaires
    • Annonces importantes
    • Suggestions
    • Postulation
    • Présentation des membres
    • Discussions générales
    • Multimédias
    • Jeux vidéos
    • Actualités
    • Aide / Support
    • Études
    • Archives
  • Informatique
    • Projets des membres
    • Autres / Divers / Découvertes
    • Crypto-monnaie(s)
    • Réseaux
    • Gestion de serveur
    • Système d'exploitation : Smartphone
    • Système d'exploitation : Ordinateur
  • Programmation
    • Projets des membres
    • Développement web
    • Développement de logiciels
    • Développement d'applications pour smartphones
    • Outils du développeur
    • Aide / Support
  • Emulation
  • Partenariats

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Skype


Site web


AIM


MSN


ICQ


Yahoo


Jabber


Tox


Centres d'interêts


Localisation


Study level

Found 10 results

  1. Ce tutoriel vous permettra de créer votre propre serveur Minecraft simplement avec ou sans Hamachi. Le fichier étant constamment mis à jour, vous pouvez utiliser ce tutoriel bien qu'il soit vieux. Prérequis : Git : http://git-scm.com/ Java : https://www.java.com/fr/download/manual.jsp JDK : http://www.oracle.com/technetwork/java/javase/downloads/jdk8-downloads-2133151.html BuildTools : https://hub.spigotmc.org/jenkins/job/BuildTools/lastSuccessfulBuild/artifact/target/BuildTools.jar Téléchargement des sources : Créez un nouveau dossier et placez y le fichier précédemment télécharger BuildTools.jar. Ouvrez Git GUI et cliquez sur créer un nouveau dépôt puis sélectionner le dossier précédemment créé. Dans l'onglet dépôt ouvrez la console Git Bash et entrez y la commande suivante : Sur Windows x64 : JAVA_HOME=”C:\Program Files\Java\jdk1.8.0_25″ java -jar BuildTools.jarSur Windows x86 : JAVA_HOME=”C:\Program Files (x86)\Java\jdk1.8.0_25″ java -jar BuildTools.jarSur Linux et MacOS : java -jar BuildTools.jar (Vous pouvez vous servir d'un xterm)Note : Cette opération peut un certain temps. Voilà cette opération a téléchargé et généré les fichiers JAR de Bukkit et de Spigot. Installation : Dans un nouveau dossier placez le fichier JAR précédemment généré spigot.jar ou craftbukkit.jar. Sur Windows :Créez un fichier nommé start.bat avec le code suivant : @echo off java -Xms512M -Xmx1536M -XX:MaxPermSize=128M -jar spigot.jar pause Sur Linux et MacOS :Créez un fichier nommé start.sh avec le code suivant : #!/bin/sh java -Xms512M -Xmx1536M -XX:MaxPermSize=128M -jar spigot.jar Les plugins : Vous pouvez ajouter des plugins à votre serveur pour le rendre plus convivial. Vous pouvez en télécharger sur Bukkit. Mise en ligne : Sans Hamachi :Pour mettre en ligne votre serveur, il vous suffit d'ouvrir le port TCP 25565 sur les pare-feu de votre box et de votre ordinateur. Ensuite, donnez votre IP à vos amis pour qu'ils puissent se connecter à votre serveur. Avec Hamachi :Vous pouvez aussi utiliser Hamachi si vous préférez. Il vous suffit de télécharger ce logiciel et de l'installer. Ensuite connecter vous et dans l'onglet "Réseau" cliquez sur "Créer un nouveau réseau". Vos joueurs doivent aussi posséder Hamachi et se connecter à votre réseau à l'aide des identifiants que vous avez créé. Astuce : Le fichier BuildTools.jar contient toujours la version la plus récente de Minecraft ainsi vous pouvez suivre ce tutoriel pour n'importe quelle verison.
  2. Comme et dis dans le titre j'aimerais mettre le rcon sur le serveur
  3. Bonjour, récemment mes amis et moi avons créer un serveur Arma 3 ; Tout est bien codé sauf que lorsqu'on tente de rejoindre un slot, en cliquant sur ok, par après il affiche "Setting up client, please wait", et cela pendant l'infini (voir screen) Le serveur est bien en @life_server.pbo (voir 2eme screen). Le serveur a bien été acheté, avec nitrado.
  4. Créer un serveur Dofus 1.29 Vous voulez créer un serveur Dofus 1.29 ? Suivez ce tutoriel pour enfin pouvoir créer votre propre serveur ! Prérequis : Pour Windows : Java : https://www.java.com/fr/download/manual.jspMySQL : http://dev.mysql.com/downloads/file.php?id=458482HeidiSQL : http://www.heidisql.com/download.phpAncestra Remake Rev54 : https://mega.nz/#!tpJDSaxY!4kU_g_mzjg8gn6FV7NE8J9rRPs0X36YkqTA4JhuYl3E Pour Linux : sudo apt-get install openjdk-7-jdk mysql-server Installation de la base de données : Ouvrez HeidiSQL et connectez-vous à votre serveur SQL. Ensuite, créez deux nouvelles bases de données : AncestraR_Game et AncestraR_Realm. Puis, exécutez les scripts AncestraR_Game.sql et AncestraR_Realm.sql contenus dans le dossier Ar54/BDD dans les bases de données respectives. Enfin, appliquez les patchs contenus dans le dossier Ar54/BDD/Patchs dans les bases de données respectives et dans l'ordre des révisions. Lancement du serveur : Naviguez dans le dossier Ar54/Realm et lancez startRealm.bat pour lancer le serveur de connexion. Naviguez dans le dossier Ar54/Game et lancez startRealm.bat pour lancer le serveur de jeu. Si vous utilisez Linux, il vous faut créer deux nouveaux fichiers .sh : # Ar54/Realm/start.sh java -jar -Xmx200m -Xms200m AncestraRealm.jar# Ar54/Game/start.sh java -jar -Xmx200m -Xms200m Ancestra.jar Connexion au serveur : Pour jouez en ligne avec d'autres joueurs, vous devez débloquer les ports TCP 5554 et 443 des pare-feux de votre routeur et de votre machine. Configuration du client : <config> <delay value="500"/> <rdelay value="3000"/> <rcount value="10"/> <conf name="En ligne"> <connserver name="" ip="" port="" /> // /!\ Ligne à compléter /!\ <dataserver url="http://staticns.ankama.com/dofus/gamedata/dofus/"priority="2" /> <dataserver url="http://gamedata.ankama-games.com/dofus/"priority="0" /> </conf> <cacheasbitmap> <cache element="ExternalContainer/InteractionCell" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Ground" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Object1" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Object2" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Zone" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Select" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Grid" value="false" /> <cache element="ExternalContainer/Pointer" value="false" /> <cache element="GAPI/UI" value="false" /> <cache element="GAPI/UITop" value="false" /> <cache element="GAPI/Popup" value="false" /> <cache element="GAPI/UIUltimate" value="false" /> <cache element="GAPI/Cursor" value="false" /> <cache element="mapHandler/BACKGROUND" value="false" /> <cache element="mapHandler/Cell/Ground" value="false" /> <cache element="mapHandler/Cell/Object1" value="false" /> <cache element="mapHandler/Cell/Object2" value="false" /> <cache element="mapHandler/Cell/ObjectExternal" value="false" /> <cache element="Zone/Zone" value="true" /> <cache element="Zone/Pointers" value="true" /> </cacheasbitmap> </config>
  5. Bonjour/Bonsoir Je sais que certains l'ont déjà fais mais je tiens à le faire avec vous. Introduction Je tiens vraiment à vous faire part de mon projet depuis quelques semaines. Ayant déjà changé pas mal de choses sur mon serveur privé crée grâce aux tutoriels fournis sur Melinyel, je compte donner maintenant le même aspect à mon serveur que celui de l'officiel. (Une update en quelque sorte.) Bien sur ce ne serais que visuel mais c'est effectivement ce que je recherche ! Obtenir un set totalement nouveau et pouvoir jouer comme sur l'officiel mais plus à l'aise. Mon travail fournis J'ai repris les données de l'officiel et celle de mon serveur privé via le FNRessourcesTool (Tutoriel disponible via Melinyel.) Je vous préviendrais dès que le projet aura aboutie à quelque chose (même petit) en vous uploadant des images ! Mon problème J'ai en effet un petit problème qui n'est pas très grave. Je m'explique. Les données du jeu officiel sont en .x7 mais les données nécessaires pour le serveur privé est en .x4. Rien de bien grave, je reprend juste les données pour les inclures dans le .x4. Pour un début, je m'essaye à l'ajout d'armes. J'espère pouvoir réussir ce projet et pouvoir vous le partager sous forme d'image et qui sais... Peut-être sous forme de fichier open source !
  6. La dernière version de MariaDB il y a peu mais n'est toujours pas disponible dans les dépots officiels de certaines distrubutions de Linux. Heureusement, pour ceux qui désir rester constamment à jour, vous pouvez installer MariaDB 10.0 via des dépots non-officiels comme expliqué ici : https://downloads.mariadb.org/mariadb/repositories. Voici les procédures à suivres pour installer MariaDB 10.0 : Debian 7 : sudo apt-get install python-software-properties sudo apt-key adv --recv-keys --keyserver keyserver.ubuntu.com 0xcbcb082a1bb943db sudo add-apt-repository 'deb http://ftp.igh.cnrs.fr/pub/mariadb/repo/10.0/debian wheezy main' sudo apt-get update sudo apt-get install mariadb-server Linux Mint 17 et Ubuntu 14.04 : sudo apt-get install software-properties-common sudo apt-key adv --recv-keys --keyserver hkp://keyserver.ubuntu.com:80 0xcbcb082a1bb943db sudo add-apt-repository 'deb http://ftp.igh.cnrs.fr/pub/mariadb/repo/10.0/ubuntu trusty main' sudo apt-get update sudo apt-get install mariadb-server Red Hat EL 7, CentOS 7 et Fedora 20 : Copiez et collez le code suivant dans le fichier /etc/yum.repos.d/ # MariaDB 10.0 RedHat repository list - created 2014-10-09 17:16 UTC # http://mariadb.org/mariadb/repositories/ [mariadb] name = MariaDB baseurl = http://yum.mariadb.org/10.0/rhel7-amd64 gpgkey=https://yum.mariadb.org/RPM-GPG-KEY-MariaDB gpgcheck=1 Puis exécutez la commande suivante dans votre Shell : sudo yum install MariaDB-server MariaDB-client Mageia : urpmi mariadb systemctl start mysqld.service mysql_secure_installation Arch Linux : pacman -S mariadb systemctl enable mysqld.service systemctl start mysqld.service mysql_secure_installation OpenSUSE : zypper install mariadb
  7. Bonjour à tous Comme annoncé précédemment, grâce aux dons l'équipe de Melinyel a pu investir pour l'achat d'un serveur teamspeak loué pour une longue durée. Après quelques jours de configurations diverses, nous disposons officiellement de notre serveur teamspeak avec un viewer, que vous pourrez retrouver à droite sur l'index des forums. Vous pourrez donc voir en temps réel les personnes connectées sur le teamspeak, et en cliquant sur leur channel vous les rejoindrez directement. Les configurations ne sont pas nécessairement finies, et quelques peaufinages seront apportées par la suite. Tout comme je sélectionnerais surement quelques personnes actives et sages pour être des modérateurs sur teamspeak, afin d'éviter les problèmes et/où intrusion. Les coordonnées sont les suivantes : Adresse du serveur : ts.melinyel.net (oui, tout simplement) Mot de passe du serveur : azad Vous êtes libres d'en profiter et/ou d'amener des amis, l'important est que cette nouvelle fonctionnalité soit utile et plaisante : elle est là pour vous, les melinyens !
  8. Bonjour, ce sujet d'introduction aura pour but de vous faire découvrir ce que sont les VPS et/ou les serveurs dédiés, leur fonctionnement. Je mettrais ce topic en lien avec d'autres qui viendront par la suite (Introduction: Unix/Linux ou Guide : Choisir son VPS / Serveur dédié). Il n'est pas totalement fini, j'y rajouterais constamment des informations puisque c'est un condensé de mon expérience personnelle et surtout de guides pré-existants sur internet, fait par des professionnels donc surement plus rigoureux. Qu'est-ce qu'un VPS ? Dans les grands Data Center des entreprises d'hébergement, il y a de grandes baies de serveurs : des sortes de gigantesques salles dans lesquelles tournent des dizaines/centaines d'énormes ordinateurs : ce sont les serveurs de l’hébergeur, que celui-ci loue comme serveur mutualisé d'hébergement web, serveur dédié ou VPS : Nous parlerons simplement des VPS / Serveurs dédiés, pas de l'hébergement mutualisé Ces serveurs sont souvent partitionnés, c'est-à-dire divisés en centaine de partitions, sur lesquelles sont installées des systèmes d'exploitation (souvent des distributions linux). Illustrons cela par un petit calcul pas du tout rigoureux ni réaliste : Un hébergeur dispose de 50 machines-serveurs qui possèdent 100 go de ram chacunes et 100 tera (1 teraoctet = 1000 gigaoctet). Sur chacun de ces serveurs, l'hébergeur a partitionné 100 plus petits systèmes d'exploitations. Ainsi, cela nous fait donc 100x50 = 5000 petits serveurs de 1 go de ram et 1 tera de stockage qu'ils peut louer. Ces petits serveurs sont justement les VPS (Virtual Private Server), ce n'est pas très performant, mais cependant pas très cher. On communique généralement sur ces serveurs via une console, par le protocole SSH. Imaginez ça comme une simple console dans laquelle on donne des ordres à la machine, ça peut paraître rudimentaire et peu pratique, mais il n'en est rien : on peut effectuer des actions extrêmement complexes via ce procédé. La différence entre un VPS et un serveur dédié est justement qu'un serveur dédié vous est... dédié. Il n'est pas (normalement) non partitionné comme un VPS mais l'ensemble de la machine et ses capacités sont à votre dispositions (on peut comparer ça à un appartement et une maison). Voilà, vous comprenez déjà un peu mieux ce qu'est un VPS, attaquons la suite de la découverte ou de l'introduction. A quoi sert un VPS ? Comment s'en servir ? - Guide des VPS par OVH, je vous retransmet les idées les plus pertinentes. A quoi sert un VPS ? Un VPS est un serveur privé virtuel (Virtual Private Server) qui permet d’héberger des sites (vitrine, e-commerce, contenus, médias…) et / ou des applications logicielles, principalement Web (portail, extranet, solutions collaboratives, wiki, CRM...) Contrairement à l’hébergement mutualisé, il permet d’isoler plusieurs applications dans un même conteneur dédié au client. Ce conteneur (VPS) partage des ressources physiques (infrastructures) avec d’autres conteneurs mais la part de ressources qui lui sont dédiées sont garanties. VPS ou hébergement mutualisé ? Après un hébergement mutualisé, le VPS s’inscrit comme une évolution logique pour votre hébergement. Vous avez plus de libertés et bénéficiez des accès root : accès à Apache, au PHP init qui permet de modifier les variables PHP, d’installer un certificat SSL, et n’importe quel type de logiciel : bref, vous gagnez en liberté sans prendre la responsabilité d’un serveur dédié physique. Attention cependant, sur un serveur mutualisé, vous n’êtes pas responsable des performances proposées, vous vous fiez aux performances de la plateforme mise à disposition. En optant pour le VPS vous devrez choisir une configuration adaptée aux exigences de vos applications et l’adapter avec votre croissance. Comment puis-je configurer mon VPS ? Comment "communiquer" avec lui ? Tout dépend du type d’OS que vous aurez choisi d’installer et du type de configuration à faire. Pour les actions courantes : Via bureau à distance (notamment sous Windows) ; En ligne de commande SSH sous Linux ; Via un panneau de gestion Web (Plesk, Cpanel, Release 3 OVH) ; Via les solutions déployées sur le serveur (ex : CMS). Via votre FTP (protocole de transfert de fichier, que vous devrez installer vous-même). Est-ce qu'un VPS peut-il lui-même être divisé/partitionné ? Oui, le VPS peut être partitionné et vous pouvez y héberger plusieurs sites, ou encore plusieurs projets de vos clients (en allouant à chacun un espace privé dont vous choisissez le volume). C’est votre espace serveur que vous sous-organisez comme vous le souhaitez sous votre responsabilité. Comment est-ce que le public peut accéder à mon VPS ? En fait, chaque VPS dispose d'une adresse IP, voir deux. La première est en IPv4, de la forme : 173.174.XXX.XXX (les X sont des chiffres, je masque pour l'exemple). La seconde potentielle est en IPv6, de la forme : 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001 (adresse exemple tirée de Wikipédia). Également, vous pouvez généralement acheter et configurer un nom de domaine et le lier à votre VPS / Serveur dédié. Exemple des caractéristiques qu'on peut trouver chez un hébergeur, pour la gamme VPS : Pour synthétiser tout ça, un VPS peut servir a créer un ou plusieurs sites web, hébergement une application ou des fichiers, il est préférable et plus utile de comprendre l'achitecture ou le fonctionnement de Unix/Linux pour l'utiliser de manière optimale. Il y a une foule d'utilisation possible (création de serveur Minecraft, seedbox, etc...) J'étofferais ce guide au possible, voici mes sources et j'en rajouterais d'autres par la suite. - http://www.ovh.com/fr/vps/aide-faq.xml Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas. Tutoriel réalisé par Azad, pour Melinyel, le 09/03/2014. Toute reproduction sans citer Melinyel est interdite.
  9. Bonjour tout le monde, Nous allons voir aujourd'hui comment Héberger et mettre en ligne son propre serveur Minecraft. Il y a différentes façons de le faire, mais nous allons voir ici uniquement la façon dite "Officiel". En gros nous allons passer par un Hébergeur agréer qui va gérer une bonne partie de la technique et vous fournir les ressources nécessaire pour que votre serveur marche le mieux possible. Nous allons donc tout de suite commencer par la première étape. Elle n'est ni la plus facile, ni la plus dur mais va être déterminante pour votre futur serveur... et pour votre Portemonnaie ! I - Quel type de serveur pour quel type de configuration ? Comme vous l'aurez deviné, il y a différents types de configurations pour les serveurs Minecraft. certaines seront approprié pour des petits serveurs où 4~5 joues ensembles, et d'autre pour des serveurs où ce quo-habite des centaines voir des milliers de joueurs ! Autant vous dire que la machine qui va héberger votre serveur sera bien différente par rapport à l'orientation que vous allez choisir. Voici donc à mes yeux les différents types de serveurs : - Serveur entre ami(e)s : Serveur à bas prix réservé pour vous et vos ami(e)s. Généralement fait pour 4~6, ce type de serveur ne demande pas une grosse configuration mais est plus où moins limité. bien que la jouabilité en Vanilla soit plutôt bonne et l’implémentation de CraftBukkit (API spécifique de plugin, la plus rependu), l’installation de Mods et ModPack est très difficile. Certains hébergeurs proposes des serveurs comme ceci gratuit, mais ils sont tous occupés depuis bien longtemps. Configuration : RAM : 1024~2048 Mo Slots (nombre de places) : 4~6 Accès FTP : Conseillé MapViewer : Pratique mais pas indispensable Prix : 1.24~1.99 - Serveur pour petite communauté : Fait pour les communauté réduites, grand groupe d'amie ou encore future grand serveur. Les configurations de ce type de serveur est faite pour accueillir plus de personnes mais est aussi optimisé pour des ajouts conséquents au niveau des plugins, mods voir ModPack. Tout dépend de ce que vous voulez. Configuration : RAM : 2048~4096 Mo (Possibilité de 1024 Mo si aucun plugin trop groument, à vous de voir) Slots (nombre de places) : 10~25 Accès FTP : Conseillé MapViewer : Pratique mais pas indispensable Prix : 2.99~8.00 - Serveur MultiJoueurs conséquent : Ce type de serveur n'est pas forcément une communauté soudé. Le plus souvent exploité par les amateurs de PvP ou les avides de FreeBuild, les serveurs sont en général bondés de plugins et de joueurs. Autant dire qu'il faut faire tourner tout ça ! Les configurations demandés sont plus tourné vers le très Haut-gamme des gros hébergeurs (Les petits n'ont pas toujours les moyens de tout faire tourner correctement) et très souvent configuré au poil près. Vos moindre faits et gestes sur le serveur peuvent être retrouvé. Les petits serveurs de Mini-Games ce tournent aussi vers des configurations similaire. Configuration : RAM : 5120~ILLIMITÉ* Mo Slots (nombre de places) : 50~999 Accès FTP : Obligatoire, certains réglages manuels sont très souvent utilisé MapViewer : Très conseillé selon le type de serveur Prix : 7.49~9.99 Illimité : Attention à ce type d'offre. Par exemple, certains Hébergeurs vont augmenter votre RAM selon votre besoin (surtout les leurs en général) ou encore vous en attribuer sur une machine (256 Go de la machine la majorité du temps). Autant vous dire que si vous êtes 500 sur la même machine, c'est pas top. Faites attention ! Pour les slots, ils y a une configuration de base mais changeable à l'infini. - Serveur Minecraft géant : Dans le monde, il n'y a pas énormément de serveur de ce type. En même temps, il faut beaucoup de choses, une idée, de la technique, des relations, de l'argent et de la chance. Même si vous n'avez pas ça dès le début, n'ayez crainte, seul 1/4 des serveurs de ce types commences directement à un niveau comme celui là. Et oui car, c'est pas tout ça, mais la configuration est assez énorme. Autant vous dire que votre Porte-Monnaie doit suivre . Même si certains serveur PvP et Free-Build arrivent à ce niveau, la majorité des serveurs de ce style sont des serveur de type Mini-Games. Configuration : RAM : Serveur dédier ou aller voir directement l’hébergeur pour une aussi grosse commande Slots (nombre de places) : 5000 - 39000 Accès FTP : COMPLÉTEMENT obligatoire MapViewer : Très conseillé selon le type de serveur Prix : Beaucoup II - Choisir son Hébergeur Comme vous pouvez vous en douter, il y a plusieurs Hébergeurs différents. Certains vont opter pour des prix ultra concurrentiel, d'autre par une qualité inébranlable et d'autre encore par un panel des plus clairs. Bref' tout dépend de vous. Il faut savoir que pour avoir une bonne qualité prix, il faut opter pour un gros Hébergeur. Malheureusement les petits Hébergeurs ont bien souvent sois l'un, sois l'autre. Mais il arrive également de faire de bonne trouvailles, à vous des nous les partager ! Je vais vous présenter ici les plus gros (Désolé si j'en oublie) : Je ne peux pas vraiment donner un avis sur chacun de ses Hébergeurs. La première raison est que je les trouves tous plutôt compétent, et la deuxième est que je ne tiens pas à faire de la PUB. Je vous laisse donc vérifier les différentes offres, en faisant attention à tout les endroits ou il est marqué illimité. L’illimité n'existe pas. Essayez de comparer les différents panels proposé ainsi que les options qui vous sont donnez. Quelques Hébergeurs ont également des serveurs gratuits temporaire pour que vous puissiez tester leur qualité. III - Configurer son serveur Touts les hébergeurs Minecraft (Sauf si vous passez par un serveur dédié chez OVH par exemple) ont un panel simple et complet qui va vous permettre de régler votre serveur Minecraft sans passer par le FTP. Je vais aujourd'hui vous expliquer comment marche certaines configurations* : *Je vais ici travailler avec le panel de Minecraft-mania, les autres panels sont à peux près similaire Message de bienvenue : Sert à afficher un message automatique à votre serveur, placé ici : Logo du Serveur : Va placer un logo pour votre serveur. Visible ici : Level Seed : Mettez votre "Graine" de génération de monde (en général un chiffre). Tout monde avec le même seed sera similaire au votre (Sur la génération). Ressource Pack : Mettez y un lien vers le téléchargement direct de votre Ressource Pack. Attention il doit être en .zip ou .rar ! Difficulté : Difficulté par défaut de votre serveur. Également réglable directement en jeu par les Administrateurs. Mode de Jeu : Mode de Jeu (Gamemode) par défaut quand on arrive sur le serveur. Changeable directement en jeu par les Administrateurs. Version du Serveur : Permet de choisir la version Minecraft que vous voulez pour votre serveur. Level Type : A FAIRE AVANT DE LANCER VOTRE SERVEUR POUR LA PREMIÈRE FOIS ! Va décider qu'elle type de génération vous allez avoir (3 disponibles, mais une 4ème possible en passant par le FTP). Protection du Spawn : Largeur de la protection du point d'apparition originel. Rien ne pourra être casser (sauf par un administrateur) dans cette zone. La largeur va en X, Y et Z (Hauteur, Largeur, Longueur). Hardcore : Si vous mourrez vous êtes Bannis à jamais... sauf si un Administrateur vient vous dé-bannir ! Difficulté bloqué en difficile. Autoriser le vol : Autorise les joueurs à voler par leurs propres moyens. Si désactivé, les joueurs vont être expulsé pour vol, mais peuvent ce reconnecter par la suite. Très fiable. Activer le Nether : Active ou non les portails vers le Nether. Évolution de l’environnement, génération des structures : Autorise ou non des structures comme les villages ou les donjons à ce générer. Serveur cracké : Autorise les joueurs en mode "OffLine" à ce connecter. Joueur contre Joueur (PvP,JcJ) : Autorise les joueurs à ce tuer entre eux. Présence des Animaux : Autorises les animaux à apparaitre. Présence des monstres : Autorise les Monstres à apparaitre. Liste Blanche, WhiteList : N'autorise que les joueurs inscrits sur la liste blanche à ce connecter. Bloc de commande : Active les Blocs de Commande. Il y a également d'autres modules complémentaires dans les panels donnés par les hébergeurs. A noté qu'il y a une console servant d'Administrateur Ultime pour votre serveur. J'éspère vous être venu en aide !
  10. WhereCraft est un serveur Role Play et Survival Partant de la version Feed the beast ultimate 1.1.2 Avec un rajout de nombreux mods à découvrir Mais c'est aussi bien plus! WhereCraft, c'est aussi: Un serveur où toutes les versions sont acceptées crackées et premium Nous possédons un magnifique launcher. C'est un serveur ou l'industrie et la connaissance de la Redstone et des arcanes est au rendez-vous! Un système d'antigrieff hors du commun permettant au joueurs de protéger leur propres zones et d'y donner l'accès aux personnes de leur choix. Un Staff à l'écoute de vos problèmes. Amusez vous sur des chantiers légendaires remplies de machines et de système Buildcraft et Redpower. Assistez à des combats Mythiques avec des Armures NanoSuit et Quantum lors d'Event! Programmez vos propre système grâce au codage de ComputerCraft. Combattez aussi contre des monstres légendaires comme L'hydra un dragon aux multiple tête tout comme des minotaures et plein d'autres créatures en tout genre. Visite des mondes magiques grâce à Mystcraft! Découvrez des magnifiques Biomes Gigantesque grâce à ExtrabiomeXL vous pouvez aussi choisir votre Skin aussi bien en version Crackée que Premium. Venez vite découvrir cette univers énorme en notre compagnie. Découvrez Wherecraft des à présent grâce aux launcher sur le site. http://wherecraft.fr
×
×
  • Create New...