Jump to content

Demil

Melinyen
  • Posts

    247
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Demil last won the day on September 16 2014

Demil had the most liked content!

About Demil

  • Birthday 07/04/1997

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Au pays des brioches qui brûlent

Demil's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

12

Reputation

  1. Bon comme je suis gentil, même si on les poste sur la page facebook (rappel : https://www.facebook.com/demicailloucarac?ref=hl),voici quand même un échantillon de ce qui a été posté depuis la dernière fois : je vais mettreà jour le message d'en-tête
  2. Bonjour à tous, amateurs d'art contemporain profond et sensible. Philosoeufs Brouillés, ce sont deux artistes au talent incommensurable nommés Carac' et Demi-caillou nous partagent leurs plus belles oeuvres, et ce pour les bonheur de tous. La vraie description, c'est que moi et un pote on s'envoyait des photos à la con avec des analyses stupides en disant que c'était de l'art, donc une sorte de critique d'art contemporain... Il faut aimer l'absurde ! Si vous voulez voir la première série d'oeuvre, allez sur la page facebook, sinon je vous ai mis en dessous les plus récentes "Dans les hauteurs du Ciel" Quelque soit sa position, quelque soit sa classe sociale ou sa sociabilité, quelque soit son humeur ou son caractère, quelque soit son habileté dans un domaine, quelque soit le cadre dans lequel on regarde la vie défiler devant soit. Le monde nous appartient, il suffit que la sérénité emplisse l'être et chasse la fièvre du quotidien. Il suffit de regarder au bon endroit au bon moment. Voilà ce que l'artiste tente de nous faire comprendre. Et son talent ne fait que renforcer ce sentiment de bien être que vous ne rencontrerez que dans ces moments d'égarements dans les chemins tortueux et méandres de l'inconscience. Un chef d'oeuvre. Par Nouillophrite "L'inverse du corps" La pensée de l'homme est intimement liée à sa conscience, c'est bien connu. Et pourtant c'est par l'image d'une chaussette, que l'on tourne et retourne, que l'artiste nous fait comprendre l'immensité minuscule de la condition humaine. Certains diront que ce qui fait notre humanité c'est notre capacité de relativisation sur soi-même, d'autres plaideront la pensée humaniste, craignant le ridicule du principe fondamentale de notre civilisation : sans nos chaussettes, nous aurions froid aux pieds. Un chef d'oeuvre. Par Demi-Caillou "Ces deux là existent au sens propre. Mais au sens figuré je n'y crois pas." Paris et Moscou sont des capitales. Mais je n'y crois pas. Violet et Beige sont des couleurs. Mais je n'y crois pas. Napoléon et César sont des empereurs. Mais je n'y crois pas. Leonardo et Donatello sont des tortues ninjas. Mais je n'y crois pas. L'accusation du négationnisme est au centre de cette oeuvre, liant lyrisme irresponsable, et charisme migratoire. Un chef d'oeuvre. Mais je n'y crois pas. Par Carac' "L'écorce du sommeil" De tous les désirs de l'homme, la réussite sera toujours le plus ardent, le plus tenace, et le plus incorrigible. Tel le scorpion tenace attaquant la tortue géniale, l'homme ne pourra pourtant jamais vaincre ses ennemis et passer au travers des périls de l'existence sans acquérir moult énergie. Cette énergie lui procurera une armure, un rempart, que dis-je un rempart, une couche d'ozone, un véritable armada spirituel animant sa vive flamme et rendant son esprit vif et incisif. Eh bien le secret de cette énergie, pourtant si simple et si fragile, toute sa puissance est emprisonnée en un seul mot, véridiquement juste : Le sommeil. Un chef d'oeuvre. Par Demi-Caillou "L'antre du démon" Douche : - Jet d'eau dirigé sur le corps comme moyen hygiénique ou curatif. - Installation permettant de prendre une douche. - Familier. Averse, pluie qu'on reçoit. - Familier. Réprimande violente : Recevoir une bonne douche. - Événement qui met brusquement fin à un état de surexcitation, d'exaltation, à des illusions : Quelle douche quand il a appris son échec ! C'est ainsi que vous devez raisonner, à la recherche constante d'un double sens. Les mots ne signifient parfois pas que leur signification, et il faut savoir que l'homme n'en sera jamais assez rassasié. Un chef d'oeuvre. Par Carac' "Professionnalisme intermittent" De la passion à l'addiction, il n'y a qu'un pas. Du génie à la folie, il y a deux pas. De l'amour à la haine, il y a trois pas. Ces six pas réunis, on obtient un être tourmenté et meurtri par des doléances éternelles. Et pourtant, rien n'est plus imaginaire que le "soi" intérieur, tout en étant dangereusement présent. Descartes n'a-t-il pas dit "Je pense donc je suis" ? Ce qui compte, c'est la capacité à faire la part des choses, à trier le bon et le mauvais. Pour une heure passée à votre passion, passez en deux à vos études. Et pour deux heures d'études, passez-en trois avec les personnes qui vont sont chères, car ce sont des âmes primordiales, qui valent certainement le double de vos préoccupations personnelles. Mais tout est une question de polynôme. Un chef d'oeuvre. Par Demi-Caillou "Numération Numérique Nominale" Nous sommes tous nombres. Considérés comme nombre nous faisons partis de cette catégorie autant qu'ombre du monde. Nombre nous sommes mais nombres étions nous ? Si nombre nous sommes devenus c'est car notre numération est bénéfique à notre évolution. Sans numération fini l'alimentation, les bonnes chaînes télévisions ou le cinéma d'action. Si nombre nous sommes, c'est car nous nous sommes numérés. Un chef d'oeuvre. Par Nouillophrite "Le voleur volant au volant d'une volvo volante volée va voler les volets du val des viles villes veules, voulant laver la vie et l'avis de Val'. L'avare voyant le voyant râlant sur la voie "qui vivra verra" va le violer avec vilenie, et le voleur ne le vît ni lui, ni le long Levi voulant livrer les livres en vrai vers de la rive verte en vrai vair (ou en verre, nous verrons), le rêve. La rave ravie va ravir le revenant et revoir ses rivaux du Var : le varan, virus, et le ver viral levant le levier." Le voilà puni. Un chef d'oeuvre. Par Demi-Caillou Une ode à la diversité des perspectives. En effet quand je monte l'escalier pour aller dans ma chambre j'ai l'impression que celle ci est du côté gauche de l'escalier et celle de ma sœur du côté droit. Mais vu de dehors la fenêtre de ma chambre est au milieu de la façade extérieure de la maison donc devant la chambre de ma sœur et à droite de l'escalier par rapport à moi. Bien sur je n'escalade pas le mur pour aller dans ma chambre mais je pourrais (avec un peu d'entraînement). Tout ça pour dire qu'une situation n'est plus la même selon l'angle avec laquelle on l'aborde. Ah oui et la toile suspendue au rebord de ma fenêtre est en fait un ptérodactyle. Un chef d'oeuvre. Par Caràc. "Utopie..." Un monde à tête de cheval dans un corps de bœuf, une fesse de babouin avec un cheveu sur la langue, un corps trop grand pour une tête trop large, une langueur subite, un éclair m'habite. Sans quoi la vie n'aurait aucun sens, sans cette sensation qui chamboule les sens, plus fort que tout est l'artiste, sans lequel la vie est si triste. Je n'ai pas la plume de Poseidon, mais à Zeus je demande pardon, car pêcher est mon péché mignon... Amen Par Carac' "Les vergers du désespoir" Une ville, en proie aux flammes. Un homme qui sort en trombe d'une masure enflammée. Il court. Il court. En vain, il cherche de l'aide. Miracle ! Du secours ! Il toque, toque, toque, attend... Rien ne se passe. Les flammes le rattrapent. Aujourd'hui ses cendres parsèment les forêts alentours de Versailles. Il n'y a rien de pire que de demander de l'aide sans en recevoir. Aussi, chacun devrait être là pour son prochain lorsque celui-ci en ressent le besoin. Mais ne soyez pas stupides : demandez l'aide là ou vous la trouverez, car jamais un maçon ne vous aidera à résoudre vos problèmes de vue. Soyez un fermier aidant lorsque vos voisins cultiveront les vergers du désespoir, ou les corbeaux viendront en déguster les fruits. Un chef d'oeuvre. Par Demi-Caillou. C'est tout pour le moment ! On a surtout une page facebook où on poste nos "oeuvres" et leurs commentaires, c'est ici !
  3. Pour trouver des nouveaux groupes ya un truc pratique sur spotify, il suffit que tu dise au logiciel quels albums tu aimes et dans l'onglet "découvrir", pleins de groupes similaires te seront proposés. Sinon par rapport à ce que tu aimes je te conseille : Foo Fighters (du bon grunge même si tu as pas cité nirvana, d'habitude ça plaît a tout le monde) Rise Against (punkcore) Koritni (du bon hard rock style ac/dc) Les fatals picards (un groupe français de pop, rock, et même reggae parfois, qui fait des chansons rigolotes)
  4. La maison de disque était tenue par des mecs du même style dont je vais bientôt rajouter l'histoire, et puis par rapport a la loi, faut croire que en norvège c'est normal x) Edit d'Azad : C'est nôôrmal en Russie Norvège !
  5. On va faire un top 5 mais sans dire que le numéro est est meilleur que le 2, juste mes cinq morceaux préférés ^^ *Dream Theater - Octavarium (Metal Progressif) *Death - Crystal Mountain (Heavy Death Metal) *Iron Maiden - Afraid To Shoot Strangers (NWOBHM) *Children Of Bodom - Downfall (Heavy Black Metal) *Watain - Waters of Ain (Black Metal) Et encore, j'aurais du faire un top 20 comme dit akimace parce que là c'est vraiment trop court ^^
  6. ATTENTION CE SUJET CONTIENT DES HISTOIRES POUVANT HEURTER LA SENSIBILITE DES PLUS JEUNES. VOUS VOILA AVERTIS, MAINTENANT PREPAREZ-VOUS A TROUVER LE MONDE ENCORE PLUS FOU QU'IL NE L'EST. Vous connaissez tous ici de nom le Metal. Vous savez sûrement que tous les clichés qui le couvrent ont forcément un peu de vrai pour les alimenter, autrement ils n'existeraient pas ! Eh bien rien que pour vous, aujourd'hui, je vais vous donner l'origine de ces clichés, en me penchant sur le Black Metal, un style de métal noir (nooooooon c'est vrai ?) originaire de scandinavie, et tout particulièrement de Norvège. Introduisons les personnages : manger Dead - de son vrai nom Per Yngve Ohlin, était un chanteur suédois, ayant notamment chanté avec le groupe Mayhem, du black métal norvégien. Euronymous - de son vrai nom Øystein Aarseth, était le guitariste norvégien, et leader, de Mayhem. Varg - de son vrai nom Kristian Vikernes (à savoir : il a changé son nom parce que Kristian -> Chrétien ça lui plaisait pas du tout) est le fondateur et unique membre de Burzum, encore du black metal norvégien Gaahl - de son vrai nom Kristian Eivind Espedal est un chanteur norvégien ayant fait partie des groupes Trelldom et Gaahlskagg, mais surtout l'ancien leader de Gorgoroth. Il y a plus de tarés, mais on va commencer par parler de ces quatre là. I - L'homme cadavre Dead était un vrai taré. Son surnom nous annonçant la couleur immédiatement, on a pourtant pas idée de ce qu'il était capable de faire. Commençons par l'origine de son surnom. Per Yngve Ohlin aime raconter un peu partout cette histoire de son enfance : alors qu'il jouait sur un lac gelé, il serait tombé dans l'eau et aurait eu des visions de "l'autre monde". Depuis, ses seules motivations sont de faire tout ce qu'il peut pour que le seul mot qui nous vienne a l'esprit en le voyant soit "mort". Par exemple : sur scène, pour que sa voix soit pleine de souffrance, il ne buvait pas pendant des jours, et se mutilait les bras sur scène (avec des morceaux de bouteilles cassées, parfois jusqu'à l'évanouissement), en chantant. Avant chaque concert, il respirait l'odeur d'un cadavre de corbeau qu'il avait conservé pour être imprégné de la mort. Dans le black metal, les musiciens se font généralement un maquillage appelé Corpse Paint : tout le visage peint en blanc avec des motifs noirs (et parfois rouge) autour des yeux et de la bouche. En voici quelques exemples : Dead, lui, ne faisait pas son corpse paint juste pour faire joli, son but était de ressembler véritablement à un cadavre. Mais autrement que sur le visage, étant un personnage faisant très attention a l'intégralité de son look, pour dégager la mort, il enterrait ses vêtements dans un cimetière quelques semaines avant un concert pour qu'ils soient imprégnés des âmes défuntes. Mais passons maintenant à l'histoire la plus glauque de son existence. Il était dans une maison avec Euronymous dans une maison près d'oslo qui lui appartenait pour y passer quelques semaines. Ce jour là, il a du se dire que le meilleur moyen de ressembler à un mort serait d'en être un, et c'est ainsi qu'il a décidé de son suicide. Il a commencé par se couper les veines avec un couteau, mais pour une raison ou pour une autre il a fini le travail au fusil de chasse, dans sa tête. Lorsque Euronymous a pénétré dans la chambre après avoir entendu le coup de feu, il a aperçu une lettre de suicide sur la table. Dessus, il était écrit : "Désolé pour tout le sang..." A présent, rendez vous compte que Dead n'était pas le seul timbré. En voyant la scène, ni une ni deux, Euronymous a décidé d'agir. Il a couru hors de la maison dans le magasin le plus proche pour... acheter un appareil photo. Oui, si je vous dit qu'il est retourné dans la chambre et a pris une photo des restes de son pote, croyez moi ce n'est pas encore le pire qu'il ait fait. La photo a ensuite terminé en couverture d'un album de Mayhem nommé Dawn Of The Black Hearts. Non je ne vais pas vous montrer cette image ici, mais pour les plus curieux, libre a vous d'utiliser votre ami internet. Mais ce n'est pas tout, après avoir immortalisé l'instant, Euronymous a prélevé des bouts de cervelles pour les manger après les avoir cuits, et des bouts de crânes avec lesquels il a confectionné des colliers pour lui et tous ses amis. Après quoi il a appelé la police. II - L'amitié Kristian 'Varg' Vikernes est un homme qui aime beaucoup les liens sociaux, les relations humaines, franches, sympathiques, et intimes. Et pour cause : après avoir participé au groupe de death metal Old Funeral, il le quitte car il ne supporte de devoir jouer avec d'autres musiciens, d'avoir leur avis sur sa musique et de n'être pas pleinement libre. C'est donc là qu'il décide de créer le "groupe" Burzum, composé de lui, lui et lui. Il y avait à l'époque un label de black métal en norvège qui produisait quasiment tous les artistes importants du genre. Son gérant était considéré comme une sorte de baron du black, de grand ponte des satanistes. Le gérant, vous le connaissez, c'était Euronymous, que je surnommerais le Bouffeur de Cervelle (BC). Varg entra donc en contact avec BC pour produire ses disques, et devint rapidement très influent sur la scène black metal. Durant le temps de leur amitié, Varg et l'autre cannibale eurent le temps de : - Brûler quelques églises pour le fun, églises étant toutes en bois dans la région, et les mettre en couverture d'albums histoire de faire passer un léger message (exemple : De Mysteriis Dom Sathanas, de Mayhem) - Projeter de réaliser un snuff movie, vous savez, ces vidéos dans lesquelles ont voit des personnes mourir pour de vrai, avec pas moins qu'une ou deux petites filles - Créer l'Inner Black Circle, une sorte de petite secte comprenant les membres de plusieurs grands groupes tels que Emperor, Marduk, Thorns, ou même Immortal, se rassemblant dans le sous-sol du mangeur de neurones pour planifier leurs prochaines attaques contre l'Eglise. Vous le savez, une véritable amitié, a true friendship, en ekte vennskap en norvégien, c'est pour la vie. Mais vous le savez aussi, lorsque quelqu'un fait quelque chose de pas bien contre nous, certains vont pardonner, mais d'autres vont crier à la vengeance. Vous vous rappelez de l'autre photographe morbide ? Le fait que Varg arrive au centre des médias en gérant le label mieux que lui et en étant accusé de plus d'incendies l'as mis très en colère. Laissez moi maintenant vous peindre une petite scénette qui nous permettra d'introduire le paragraphe final. Varg et l'ami des cadavres avaient un ami en commun, appelons le Fred (oui je sais c'est pas un nom norvégien). Donc, Varg était chez Fred, ils devaient sûrement être en train de converser tranquillement de faits intellectuels, comme par exemple le temps que met une cathédrale à brûler si on utilise de l'essence et une allumette, quand le téléphone sonna. Fred se lève et va répondre, et active le haut-parleur. C'était Euronymous au bout du fil. Il demande à Fred s'il est seul, ce dernier ment en répondant que oui, et Euronymous commence alors à lui demander son aide pour un projet futur. Ce projet sobre et banal consistait à capturer Varg, l'enfermer dans une cave en vue de le torturer jusqu'à la mort, le tout filmé puis partagé au monde entier. SI vous avez tout suivi, Varg était dans la pièce et a donc tout entendu. Quelques jours plus tard, un soir, Varg reçoit un appel sur son portable de vous savez qui (euronymous bande de mous du cerveau), lui demandant de passer chez lui pour régler un problème de payement par rapport à son dernier album, quelque chose de très vague dit sur un ton un peu fébrile. Varg se rend donc en pleine nuit chez vous-savez-qui-cette-fois-faites-pas-comme-si-vous-aviez-rien-compris. Il sonne, l'autre ouvre, le fait entrer, l'amène au milieu du salon... Laissez moi vous décrire la scène en dix étapes simples et efficaces. Euronymous donne un coup de pied dans la poitrine de Varg (This is SPARTAAAAAA) Varg se relève et fonce sur le fabricant de collier en os pour le frapper Une super scène de combat digne des films américains a lieu Ils cassent à peu près tous les objets de l'appartement Euronymous réussit à donner un bon gros crochet dans la gueule du brûleur d'églises Il court vers sa chambre pour aller chercher son fusil à pompe, qu'il avait sûrement nommé "Le truc qui permet de faire des photos cool" Varg le rattrape au vol Il sort son petit canif, qu'il porte toujours sur lui, soyons raisonnables quand même Un coup. Deux coups. Douze coups. La dixième étape n'est pas vraiment necéssaire, vous aviez compris qu'il était mort. Hop, quinze ans de prison, aujourd'hui Varg est libre, il a une famille avec deux enfants eeeeeeeeeeeeeet........ Réjouissez-vous, il vit dans notre beau pays qu'est la France ! Une troisième histoire plus tard, vous aurez remarqué que le quatrième personnage n'a pas encore été mentionné...
  7. Si tu veux je peux écrire les descriptions des styles qui sont pas dans la liste, et tu les rajoute a ton message ! (moi j'y connais rien du tout en edm x)
  8. Je sais pas si c'est romantique mais c'est beau :
  9. Et le metal qui couvre tous les stéréotypes (gueule tout le temps, on comprends rien, sataniste, se sacrifient sur scène, suicidaires, associaux, etc.) c'est le clairement Black Metal, pas le Hardcore ^^ pour exemple, va chercher un peu des histoires par rapport a Dead, le chanteur de Mayhem, Euronymous le guitariste du même groupe, ou Varg vikernes de Burzum... tu verras c'est morbide ! et pour akimace, ou le metal décrit le Heavy Metal, mais quand on parle de heavy Metal, on parle des groupes que je t'ai cités, entre autres les premiers groupes de metal metal progressif pareil que le metal basique ? Tel un puriste (si ironbatz était là il me soutiendrait), je vais te résumer le prog : Des mesures en 7/8, 11/16, 6/4, ou même 31/32 en permanence, on passe d'un 4/4 à une mesure totalement asymétrique L'utilisation de TOUS LES TRUC possibles et imaginables en harmonie Des morceaux de 10min environ Des solos à n'en plus finir Et des parties guitares/basse/batterie/claviers injouables en dessous de 20 ans de pratique ^^ Et pour le death, n'ont ça n'est pas vraiment proche du hardcore : le death est plus agressif et plus technique. (Désolé hein, mais le metal c'est ma vie alors je veux que tout soit clair ^^)
  10. Il manque le Black Metal ! Le Death Metal ! Le Folk Metal ! Le Heavy Metal ! Le Metal Progressif ! Que les meilleurs (a part ça ce que t'as fait c'est bien pour l'instant ^^) Et si tu veux parler des styles ci-dessus : Black : Mayhem, Darkthrone, Gorgoroth pour les premières vagues de black, et Watain, Antestor, Satyricon pour les plus récents Death : Death (bien entendu), Atheist, Pestilence, At The Gates, Augury Folk : Trollfest, Finntroll, Ensiferum, Alestorm, Turisas Heavy : Black Sabbath, Iron Maiden, Judas Priest, Manowar, Dio Progressif : Tool, Animals As Leaders, Dream Theater, Mayan, Protest The Hero Et dans le thrash il faut citer le big 4 (megadeth metallica slayer anthrax), et dans le power parle aussi de Helloween ! incontournable !
  11. Demil

    La suite sans fin

    Israël
  12. Demil

    Un bon RPG ?

    :sors: Sinon y a elderscrolls ? Tu veux dire, le parchemin des anciens ?
  13. Tu n'oses pas cliquer ? J'admets que ce n'est peut-être sûrement sans aucun doute pas le topic approprié
×
×
  • Create New...